Page précédente

Lettre à nos amis

                                                     
Chaque numéro de L’Étrave s’ouvre sur un éditorial du président Vital Heurtebize 

« la Lettre à nos amis »  traite d’un sujet d’actualité et de l’attitude du poète face à cette actualité.
Vous en découvrirez chaque fois la pertinence voire l’impertinence ! et pourrez faire part de vos sentiments en retour.

À L’Étrave, nous sommes très soucieux pour tout ce qui relève de la liberté d’expression.

Le Poète et la "fin du monde"
 

La fin du monde ? On en a parlé, on en parle encore et on en reparlera... C’est à croire que certains prennent plaisir à se faire peur. Chacun s’offre les frissons qu’il peut ! Laissons ces braves gens continuer à croire à cette hypothétique fin du monde dont ils n’ont cessé de reporter la date après chaque échéance ratée. On verra bien.

Parlons plutôt de fin d’un cycle. L’humanité a déjà traversé de nombreux cycles qui ont tous connu leur apogée avant de régresser et de disparaître pour laisser place à un nouveau.
C’est normal, c’est une loi cosmique : notre terre, comme tout être vivant, respire... Après une longue phase d’inspiration où les évènements se sont amplifiés et l’homme avec, elle  est entrée dans une phase d’expiration où elle se contracte, entraînant l’humanité dans cette contraction.
Il est évident que nous sommes parvenus à la fin de notre cycle. Nous sommes dans cette phase de contraction. Nous sentons bien que les temps s’accélèrent, nous constatons aussi la dégradation, le déclin de notre culture, la perte de nos valeurs, la confusion des pensées, la régression culturelle et morale en tous domaines.
La frise grecque, chez les anciens, illustrait bien cette alternance du rythme respiratoire cosmique et la succession des cycles de l’humanité. Ils l’ont appelée « Le Mois de Platon ». Ils l’expliquaient ainsi : tout commençait par l’arrivée d’un prophète, venait ensuite la montée en puissance des idées nouvelles pour atteindre l’apogée, survenaient enfin le déclin, la régression et la confusion avant la chute finale et une période d’attente jusqu’à l’arrivée d’un nouveau prophète et le commencement d’un nouveau cycle. Ne remontons pas à Mathusalem et considérons les deux derniers Mois de Platon ! Celui qui eut pour prophète Moïse : le cycle juif qui s’est achevé dans le désordre et la confusion, et celui qui aura eu pour prophète Jésus : le cycle chrétien qui s’achève de la même façon...




Chaque cycle ayant duré un peu plus de 2 000 ans après le prophète, faisons nos comptes : à plus de 2 000 ans après J.-C., nous sommes bien parvenus nous aussi à la période du déclin, de la confusion, la réalité est là pour nous le rappeler ! avant la chute finale et la période d’attente pour un nouveau départ sur des idées nouvelles. Nul ne peut dire avec qui ce nouveau départ aura lieu sauf les chrétiens à qui Jésus a dit : « Je reviendrai ».


                                                                         Attente

                                                          Avant de s’en aller, parlant à ses apôtres
                                                          Il dit : « Je reviendrai, la nuit comme un voleur. »
                                                          Mais ils n’ont rien compris, ni les uns ni les autres...
                                                          Il s’en alla, les laissant seuls à leur frayeur.

                                                          Fidèle à sa promesse, il viendra ! mais personne
                                                          pour l’annoncer,... pas même toi ne l’attendras.
                                                          N’espère pas qu’au ciel une trompette sonne !
                                                          ni voir venir quelqu’un qui te tende les bras...

                                                          Et cependant, Il vient ! fidèle à sa parole.

                                                          Nul ne sait quand, ne cherche pas à le savoir
                                                          Tu le reconnaitras à sa blanche auréole
                                                          Et tu pourras alors, auprès de lui t’asseoir.

                                                          Là, sentir son amour et sa force ultime
                                                          doucement, dans ton cœur et ton corps, te gagner :
                                                          Laisse-les pénétrer ton être au plus intime
                                                          que ton corps soit jardin et lui le jardinier !

                                                          Le temps vient de partir avec lui par le monde
                                                          pour bâtir avec lui la nouvelle cité
                                                          Veille bien : il est temps qu’il revienne et qu’il fonde
                                                          son pacte d’alliance avec l’éternité.

                                                                                                         Vital Heurtebize

 

Ce qui est évident pour tous, c’est que l’humanité ne pourra pas repartir à l’identique, continuer dans les mêmes erreurs, persister dans les mêmes comportements d’égoïsme, de violence et de mort, égarements qui l’ont conduite à sa perte. Ce serait sa mort définitive.
Si un nouveau cycle doit s’ouvrir, ce sera sous la Loi d’Amour qui est également une loi cosmique, ou divine, comme on voudra ; mais certainement pas celle qui nous gouverne aujourd’hui. Elle rassemblera nos valeurs humanistes de partage, de don de soi, de respect d’autrui, de tolérance. Les forces négatives auront été soumises, terrassées, l’amour règnera parmi les hommes et la paix s’étendra sur toute la terre.
                                                                                                                                                J’ai dit.
                                                                                                                                                   VH. 
                                                                     

                                                                                        *************************
















 



                     





 


                                                                                                                                 
                                                                                                                                             



 

            












         

 





 



Informations Légales | ABC DEv. 1.6.9
Réalisé par  ABC IDEA
Contacter PSF - L'Etrave : Poètes sans FrontièresLocaliser PSF - L'Etrave : Poètes sans Frontières