Page précédente

Réceptions et conférences

Récital de poésie de Christian Malaplate et Marie-Agnès Salehzada à la maison de poésie de Montpellier.

Christian Malaplate et Marie-Agnès Salehzada 
à la Maison de la poésie Jean Joubert,
 Montpellier ce jeudi 30 janvier 2020.

Annie Estèves Présidente de la Maison de la Poésie Jean Joubert.
"La mémoire et les ombres, c'était hier 30 janvier à la Maison de la Poésie Jean Joubert. Marie-Agnès Salehzada, Christian Malaplate et Marion Diaques ont enchanté la salle avec ce récital qui croisait les textes de Marie-Agnès et de Christian, l'alto et la voix de Marion. Un moment bulle, poésie et amitié partagées. Un très grand merci à tous les trois.

Bernadette Gazel : "Magnifique soirée !"                                                                                                                                                                           * cliquez sur l'affiche

Edouard Laurès : "Beaucoup d'émotions, merci ♥️"

Claude Seintignan : "Une mise en scène soignée, des textes de qualité dit avec beaucoup de professionnalisme. Une violoniste et chanteuse talentueuse interprétant des mélopées envoutantes évoquant les grands regs exotiques. La démonstration qu'un récital poétique peut passer la rampe et devenir au sens noble du terme ce que l'on attend d'un bon spectacle."

Régine Nobécourt Seidel : "C'était ce jeudi 30 janvier à la Maison de la Poésie de Montpellier, un bon moment de douceur, de partage, de sourires ! La poésie adoucit les mœurs. Merci Marie-Agnès et Christian pour votre générosité, votre empathie. Merci Annie pour cette heureuse initiative."

Christian, Marie -Agnès accompagnés par Marion (violon alto)

Marie-Agnès Salehzada : "Un moment d’intense partage poétique et musical. J'en suis encore émue, je remercie Annie avec son généreux accueil et sa gentillesse, Marion qui a apporté tout son talent pour créer la magie de cet instant ainsi que cette amitié ressentie au sein du public nous accompagnant tout au long de la soirée, sans oublier Jean-Louis qui fait resplendir les visages. Quel bonheur de vous avoir pour amis !"

Christian Malaplate :En poésie : dire, écouter et partager donnent naissance à une intense relation avec le public. Il devient attentif aux bruissements des mots parmi les feuilles de route que nous lui proposons.Nous le sentons proche, attentif. Il entre dans la fusion des notes et des mots. Il nous porte. Je remercie avec beaucoup d’émotion la Maison de la Poésie pour l’accueil si chaleureux qu’elle nous a réservé et bien sûr le public qui nous a accompagné et qui nous a offert un pur bonheur sur scène."

Marion Diaques :À mon tour de vous remercier ! J'aime tellement accompagner la poésie. Les textes étaient vraiment inspirants...Ces lectures sont pour moi des actes militants, qui œuvrent pour la Lumière et l'Amour de la vie.Je voulais vous faire une confidence, j'ai côtoyé la mort pendant l'été 2017, la mort sur scène d'une amie artiste magnifique que j'accompagnais, Barbara Weldens, ce jour-là, j'ai été pulvérisée... j'ai reçu une immense leçon de vie. Le chemin que nous empruntons au cours de notre vie est d'une importance capitale. Les rencontres, les joies et les peines nous forgent, nous façonnent. Incarner humblement une qualité de présence au monde, créé la lumière qui "éclaire" nos pas."


Poètes sans Frontières au Maroc.

Les 12 et 13 octobre 2019, sous le titre « Rencontres littéraires de Rabat », notre correspondante Aïcha Rachad organisait notre traditionnelle manifestation internationale, neuvième du nom. Un imposant comité d’accueil attendait notre mini-délégation : accompagnant le président Vital Heurtebize, Claire Dutrey et Kevisana, toutes deux invitées, furent les brillants ambassadeurs de Poètes sans frontières et notre correspondant pour la Suisse, Bruno Mercier venu nous rejoindre depuis Lausanne.
Le thème des rencontres étant « La poésie au féminin », Claire Dutrey s’était constitué un répertoire de douze poèmes de nos membres qui furent dits avec le brio habituel et applaudis par un public conquis d’avance ! L’ambiance était à l’amitié avant tout. Kevisana présenta son recueil  et  Bruno Mercier  un vibrant exposé sur les femmes poètes résistantes et guerrières et Vital Heurtebize sur le caractère sacré de la poésie donc forcément féminine. Il faudra retenir aussi la mini conférence, trop courte faute de temps, de Nazha Karama, professeur d’université, sur la poésie traditionnelle du Maroc, vaste panorama des origineà nos jours. Il ne restait plus qu’à finir en chansons ce qui fut confié à l’un des orchestres les plus réputés du Maroc, l’ensemble Andalou des Frères Sefiani, qui mit le feu à la salle : l’assistance, connaissant parfaitement les chansons qui lui étaient proposées, ne se fit pas prier pour entonner en chœur couplets et refrains. Bonjour l’ambiance !...
 Merci à Aïcha Rachad et à nos amis poètes marocains !     * sur la photo : Aïcha, Nazha, Bruno, Vital.



Poètes sans Frontières à  Paris au Salon des revues

Organisé pour la 29e fois cette année par l’Association Ent’revues, le Salon des revues a connu un magnifique succès. L’Étrave, invitée, y a tenu un stand en bonne place où sont venus nombreux, parfois de loin, les uns pour présenter leur ouvrage, les autres pour un simple bonjour, tous pour vivre une rencontre en parfaite amitié. C’est pour cette raison que nous multiplions, par notre présence autant que possible, les occasions de renforcer les liens... et ça marche !Un temps fort de la manifestation : le dimanche, à l’heure de l’apéritif dominical, Poètes sans frontières a offert au public un récital « à la carte ». Claire Dutrey avait distribué un « menu » de cent poèmes parmi lesquels tout un chacun pouvait choisir un titre et le poème était aussitôt dit par notre amie. Il faut savoir que Claire Dutrey possède un répertoire de plus de neuf cents poèmes en mémoire ! De Rutebeuf à nos jours. Bonjour l’ambiance ! Rendez-vous est pris pour l’année prochaine.




Poètes sans Frontières à Montpellier  avec notre déléguée Marie Tuyet.

Vital Heurtebize et Christian Malaplate vice-président ont rappelé rapidement l’historique de Poètes sans frontières, ses objectifs et ses actions passées : Burkina Faso, Cambodge, Inde, Haïti jusqu’à aujourd’hui en France, l’aide aux migrants avec SOS Familles d’accueil. Nicole Liza, maire adjointe, représentant le maire de Montpellier, nous a dit combien elle partageait, ainsi que la municipalité, les valeurs humanistes qui sont les nôtres. Les applaudissements nourris de l’assistance l’ont à l’évidence touchée. la journée pouvait commencer sur un magnifique programme ! Marie Tuyet s’est surpassée ! Elle nous avait conçu un programme riche et varié où poésie et musique se sont harmonieusement conjuguées à tous les modes, de l’humour à la gravité, du lyrisme à la fantaisie, et dans tous les styles jusqu’au slam. L’association « SOS-Familles d’accueil » était présente en la personne de la présidente Syvie Chamard et de son trésorier Philippe : Ils nous ont exposé quelles sont leurs multiples tâches, nous laissant deviner plus qu’en le disant, la lourde difficulté de leur action : accueillir les migrants, les héberger, les régulariser au regard de la loi, les remettre aux études ou au travail, bref, œuvrer à leur intégration totale. Vital Heurtebize intervint pour souligner la force de l’engagement et le caractère acharné dont fait preuve la présidente Sylvie Chamard dans le véritable combat de tous les jours qu’elle doit mener contre l’injustice, l’incompréhension souvent, et la lourdeur de l’Administration. Le récit que fit Joser, ce jeune africain rescapé de l’enfer, fut un moment d’intense émotion parmi les participants, ce qui ajouta à la ferveur ambiante de la manifestation. Un « chapeau » a circulé à l’initiative de Christian Malaplate : il a rapporté plus de 420 euros qui furent remis à la présidente et au trésorier de SOS-FAM.
« Poètes sans frontières » remercie encore Marie Tuyet, tous les acteurs bénévoles de ces magnifiques « Automnales » et au nombreux public venu les encourager. Rendez-vous est pris pour les « Automnales 2020 » !



Poètes sans Frontières à Genève

avec notre Délégué Bruno Mercier

C’était les 3,4 et 5 mai dernier, « Poètes sans frontières » était invitée par notre correspondant pour la Suisse, Bruno Mercier, à ces trois journées du Livre sur les bords du Lac Léman. Se sont ainsi retrouvés pour une belle rencontre, autour de notre président, Claire Dutrey, Christiane Joly, nos correspondantes du Maroc : Aïcha Rachad, de Catalogne : Raymonde Jaccod et tous nos amis poètes suisses et frontaliers.
 



Le temps fort a été la « table ronde » animée par Bruno Mercier 
sur le thème de la création en duo qui réunissait notre déléguée du Maroc, Aïcha Rachad, Gregory Chiarada, Véronique Mooser et Vital Heurtebize. Notre président fit une fois de plus la présentation de « Poètes sans frontières », de ses objectifs et de ses réalisations. Un récital a conclu les débats au cours duquel Claire Dutrey nous a une fois encore tenus sous le charme. Poètes sans frontières sera sur le Salon l’an prochain avec un stand Nouvelle Pléiade.

 





Récital - concert à Saint-Lubin des Joncherets le 11 novembre 2018

Claire Dutrey, Jean D'Albi et le Chœur  des Hommes de la vallée d'Avre ...







Manifestation Poétique à Lyon ce 28 septembre 2018.

Nos amis de Poètes Sans Frontières se sont réunis pour leur première réunion de rentrée du 28 Septembre.
Notre Président, Vital Heurtebize a rappelé la vocation humanitaire de notre association et comment il en était devenu le père. Avant de glisser : « Je me suis demandé, en voyant les gens sur la place Bellecour, combien parmi eux pensaient à la poésie. »
C’est pour elle que nos membres Vital Heurtebize, Isabelle Gayet, Marie-Claire Melchior, Appoline Romanens, Aurora Vélez García, et Joëlle Vincent ont fait l’évocation du statut du poète. Fonction sociale et fonction de veilleur pour déranger, dénoncer, écrire les violences au travers de leurs poèmes partagés.
L’association Poètes Sans Frontières comptera désormais Lyon comme un de ces quartiers généraux, quartiers poétiques, conviviaux et pensant.
 

 



Manifestation poétique à l’Astrolabe de Melun ce 18 mai dernier.

Nos amis poètes de Seine et Marne, d’Ile de France, du monde entier et d’ailleurs, nous ont fait le plaisir de nous rejoindre  à la matinée poétique qui a eu lieu le 18 mai dernier à L’Astrolabe de Melun... Marguerite Chamon et Jean-Pierre Béchu, membres de Poètes sans frontières, avaient en effet invité Vital Heurtebize à cette manifestation au cours de laquelle son dernier ouvrage : « Sur les Parvis du Temple » a été présenté par Jean-Pierre Béchu son préfacier.
Claire Dutrey a dit des extraits de l’ouvrage avec le talent qu’on lui connaît, elle était harmonieusement accompagnée à la harpe par Béatrice de Marqué. Le public a été une nouvelle fois conquis et les interprètes chaleureusement applaudis.
Une scène ouverte a suivi cette première partie, organisé par Marguerite Chamon et Jean-Pierre Béchu et les intervenants ont eu à cœur de présenter le meilleur de leurs œuvres. Poètes sans frontières tient à remercier Marguerite Chamon et Jean-Pierre Béchu pour leur amitié fidèle et la belle organisation de cette manifestation, mais aussi la direction de l’Astrolabe pour avoir mis si généreusement l’auditorium à notre disposition.





 Poètes sans frontières à Montpellier ce 3 mai dernier à la salle Pétrarque.

Nos amis poètes de Montpellier, d’Occitanie et d’ailleurs ont répondu nombreux à notre invitation ! C’était le 3 mai dernier pour la soirée poétique que Christian Malaplate organise régulièrement chaque mois à la salle Pétrarque. Vital Heurtebize présentait son dernier recueil : « Sur les Parvis du Temple », le long pèlerinage de l’homme qui s’arrache à la bête, les sept marches à gravir avant d’atteindre les parvis et de pouvoir frapper à la porte du Temple ... Les nombreuses questions posées à l’auteur ont témoigné de l’intérêt de l’auditoire.
Ce fut ensuite au tour de Claire Dutrey de nous ravir : elle avait conçu un nouveau récital de poèmes illustrant parfaitement la démarche de l’auteur. Il ne manquait plus que sa voix et son talent pour donner aux textes toute leur mesure et davantage. une scène ouverte pour finir, nous a permis de découvrir  de trés beaux poèmes des participants: ce sont là des moments de partage et de bonheur en poésie

Un petit rappel : Les sommes récoltées dans le « chapeau » et les ventes du recueil de Vital Heurtebize sont au profit de Poètes sans frontières.




 Nouvelle conférence de Christian Malaplate  au Gazette-café de Montpellier le  10 mars 2018
                                                                      avec la participation de Claire Dutrey

  Arthur RIMBAUD : " L'homme aux semelles de vent "

Poètes sans frontières était invitée aux soirées poétiques du Gazette-Café à Montpellier. Christian Malaplate donna tout d’abord une conférence sur Rimbaud, illustrée de poèmes dits par Claire Dutrey, Marie-Agnès Salehzada, et lui-même. On a regretté que la conférence ne fût pas plus longue car le public aurait bien voulu prolonger son plaisir à l’écouter si on en juge par les applaudissements nourris qui ont remercié l’orateur. ...En deuxième partie, ce fut la présentation du dernier recueil de Vital Heurtebize tout frais sorti des presses, et dont Claire Dutrey donna quelques extraits. Autre moment de bonheur que le public n’a pas manqué de souligner ! Un « chapeau » a circulé recueillant les dons pour Poètes sans frontières, Vital Heurtebize dédicaça son ouvrage, une belle recette de 320 € au total est allée enrichir notre prochain don pour SOS familles d’accueil. On ne pouvait clore la soirée autrement que par une belle scène ouverte où chacun eut à cœur de s’exprimer. Une belle soirée !


                                         

Poésie en Ile de France :  Une nouvelle anthologie  !

 
Une bonne nouvelle ! : Marguerite Chamon et Jean-Pierre Béchu présentent leur nouvelle anthologie :

« Anthologie de Poésie  2018 »
Poètes contemporains de Seine-et-Marne et Val -de-Marne
C’est sous ce titre que Marguerite Chamon et Jean Pierre Béchu ont réuni les poètes de Seine et Marne et du Val de Marne dans un magnifique recueil d’une centaine de pages. En invité d’honneur, ils ont pensé à notre président Vital Heurtebize, déclaré « parisien » pour l’occasion ! Il est vrai que pendant vingt ans, il a passé 15 jours par mois à Paris, au service de la SPF!...

 Et suivent des poèmes de belle tenue comme il fallait s’y attendre, connaissant la forte personnalité et les qualités poétiques des deux concepteurs. C’est certes un ouvrage collectif, mais une œuvre qui trouve son unité dans le talent des uns et des autres. Il fallait faire le pari d’une réussite... Pari gagné !

Pour l'acquérir, on peut obtenir tout renseignement, enveloppe timbrée jointe,
par courrier à Marguerite Chamon 10 ter A, rue de la Libération 77000 Melun.
par courriel à : marguerite.chamon@sfr.fr




Informations Légales | ABC DEv. 1.6.9
Réalisé par  ABC IDEA
Contacter PSF - L'Etrave : Poètes sans FrontièresLocaliser PSF - L'Etrave : Poètes sans Frontières